04 93 71 86 05
contact@athle06.org

ATHLE06

Mot du président

Ivan COSTE-MANIÈRE

Une année blanche ? Et du travail de refonte générale…

« Plus haut, plus vite, plus fort – ensemble »

Un mot qui ne peut ressembler à aucun des précédents, tant l’optimisme aura été difficile à préserver pour nous tous, pour nos bénévoles, entraineurs et athlètes. L’an passé, je parlais du steeple, qui semblait avoir été la discipline emblématique de l’année tant les obstacles y avaient été nombreux.  Que dire alors de cette année 2020 supposée olympique, avec ces embuches, changements de décisions, confinements, annulations d’organisations et de compétitions, voire de championnats avec des procédures de qualifications erratiques parfois ?

L’athlétisme, sur piste, route, cross, en marche nordique, ou en trail et dans la définition la plus large de la délégation ministérielle accordée à notre Fédération, perdure comme un fantastique outil de Liberté, d’Égalité et de Fraternité, fermement ancrée dans le terroir des Alpes-Maritimes. Il serait temps de s’en souvenir, et de revenir à ces fondamentaux bafoués en 2020 pour des raisons toutes plus cartésiennes les unes que les autres… Et de respecter les libertés fondamentales.

La fusion réussie des C.R.O.S. Côte d’Azur et Provence-Alpes opérée, et le C.R.O.S. Région Sud, le champ de manœuvres devient chaque jour plus professionnel et juridique. L’athlétisme a vu de manière quasi naturelle sa place de choix et sa dimension de discipline olympique numéro 1 préservées, pour ne pas dire renforcées, grâce à la bienveillante compréhension d’Hervé LIBERMAN mon « partenaire de fusion », et de Philippe MANASSERO, les deux Présidents de nos institutions olympiques hiérarchiques.

Je me dois, cette année encore, de leur exprimer mes remerciements, mais aussi mon amitié, alors que tous deux sont excusés ce jour. Vous saurez ne pas leur en tenir rigueur, avec compréhension, car vous connaissez leurs multiples et innombrables obligations en présentiel ou à distance.

Je suis ravi des choix de nos deux chefs de file pour renforcer les liens avec l’athlétisme, à l’occasion des élections de renouvellement des équipes dirigeantes du C.D.O.S. des Alpes-Maritimes, ainsi que du C.R.O.S. région Sud. Chapeau à Valérie GOURAISSA pour avoir accepté de s’engager dans ces sphères olympiques incontournables.

Je n’oublie pas non plus, le renfort de licenciés des Alpes-Maritimes au sein de la nouvelle équipe de la Ligue Sud. En dehors de servir de porte-parole, il s’agit là du reflet positif du travail de fond réalisé malgré l’absence d’épreuves, sur le terrain… et en coulisse.

La nouvelle olympiade raccourcie sera athlétique pour ne pas dire musclée !

Dans le strict respect des « nouveaux » statuts adoptés, vous trouverez les procès-verbaux des différentes commissions qui vous éclaireront sur les différentes actions d’ATHLE06 au cours de l’année écoulée.  Le travail administratif ne cesse de s’amplifier, avec de nouveaux membres impliqués, et des découpages des fonctions et responsabilités qui suivent les évolutions des différentes stratégies mises en place par nos donneurs d’ordre et institutions de rattachement. De la compétition à la santé, au tourisme et à la solidarité.

« Plus haut, plus vite, plus fort – ensemble », la nouvelle devise rendue incontournable par Pierre de Coubertin et Thomas Bach, le Président unanimement réélu du C.I.O.

La Nouvelle Gouvernance du Sport peine toujours à se mettre en place, puisque 3 ans avant les J.O. de Paris 2024, sa déclinaison régionale vient enfin de voir sa composition édictée par un arrêté du préfet de Région sans que les membres représentant les multiples collèges ne soient désignés.

 Les désignations ont enfin lieu ces jours-ci et je souhaite le plus vivement du monde que notre ami Hervé LIBERMAN puisse présider cette structure pour que la légitimité de l’usage du mot « sport » soit préservée dans son essence. Les atteintes (les attentats ?) à la vie associative et au bénévolat se multiplient, alors même que celui-ci qui avait été désigné Grande Cause Nationale 2020, n’aura rien vu venir si ce n’est compte tenu de la crise d’un certain virus et de la catastrophe de la tempête Alex, une obligation à s’investir davantage, là où les structures existantes auront prouvé leurs carences pour ne pas dire leur inutilité. Sans les associations et leurs investissements polymorphes, le navire aurait tangué… et sombré.

Il nous reste donc à espérer que la tenue des Jeux, Fête du Sport, du bénévolat, de l’associatif et modèle exemplaire de cohésion sociale, d’égalités des chances des pratiques fasse encore des miracles. Puisque notre indépendance d’action associative aura été maintes fois la seule garante de la survie d’actions de reprises, mêmes sporadiques, avec des clubs en demandes. L’autarcie se nourrit de liberté et d’esprit d’entreprise, cela est l’essence de la loi de 1901.

Qu’il me soit donc permis de pouvoir remercier très sincèrement notre Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, avec lequel notre partenariat fort s’est affirmé toujours davantage et avec lequel nous avons eu des agréables et fructueuses réunions de cadrage.  Je le disais l’an passé, « travailler, et construire dans la simplicité, complicité et l’estime », avec Jean TARDIEU ou Reynald DEBREYNE, ainsi que les membres de leurs services, est un plaisir simple, rare en ces temps orageux et difficiles.

Je veux donc en votre nom remercier nos amis, Charles Ange GINESY, Président du Conseil Départemental, Éric CIOTTI, Questeur de l’Assemblée Nationale, de leur écoute et de leur soutien permanent.  Avec un énorme coup de chapeau pour la promptitude de la réaction départementale lors de la catastrophe de la tempête Alex dans nos vallées, et où ATHLE06 s’est rendu à maintes reprises, avec le C.D.O.S., le C.R.O.S., l’Action Humanitaire du Pays de Grasse, la F.F.S.U. de notre ami Philippe GARS, et où nous continuerons de nous rendre et d’opérer des actions, avec les communes concernées compte tenu des besoins hallucinants qui perdurent.

Au-delà des mots et des discours protocolaires annuels, je me réjouis tout comme l’an passé, de la présence omnipotente, souriante et chaleureuse de Madame Vanessa SIEGEL, Vice-présidente du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes en charge des sports, Vice-présidente de la commission éducation, enseignement supérieur, vie étudiante et recherche. L’estime et la reconnaissance que nous lui témoignons sans provoquer de conflit d’intérêt, nous a poussé à lui attribuer une position honoraire bien légitime dans notre structure.  Cette fidèle alliée de choix nous est chère, compte tenu de son implication, sa pertinence et sa gentillesse de tous les instants. 

Il en est de même pour une unanimité avérée, de la nouvelle implication de Vanessa BERNAD. Elle aussi malgré des fonctions difficiles et ardues, saura amplifier le glissement de notre structure vers des tâches de plus en plus de terrain, de fond, et de proximité, pour ce qui concerne ce volet de plus en plus ardu de l’égalité des chances et de la cohésion sociale. Il est des conventions utiles, efficaces et vivantes et Vanessa a donné à ce périmètre d’actions une force louable et admirable. Nous sommes ravis de son acceptation pour nous rejoindre au sein d’ATHLE06.

Le rouleau compresseur du mouvement olympique que je mentionnais l’an passé, avec tout particulièrement nos amis Jean VINTZEL, et André LECLERCQ, du Comité Français Pierre de Coubertin, en passant par l’Association Francophone des Académies Olympiques ou l’Académie Internationale Olympique nous poussent toujours avec la multiplication des signaux favorables. En octobre 2021, nous ferons partie de l’organisation du Colloque International Pierre de Coubertin, sous l’égide du Comité Régional présidé par notre ami Bernard MACCARIO.

Nos dernières réunions du Comité Directeur à distance, ont été centrées sur les travaux de refonte exigées par les nouveaux statuts entérinés par les juristes de la F.F.A., et la mise en place efficace et juridiquement cohérente de la R.G.P.D. sous la houlette pugnace et dynamique de Valérie GOURAISSA. Elles ont permis à nos administrateurs ou aux membres de notre Conseil de l’Éthique de mieux utiliser les outils Skype, Teams et Zoom, comme annoncé dès l’évocation du reconfinement l’été dernier. L’absence de compétitions se compense par des visioconférences de plus en plus nombreuses. Le bonheur contemporain, dont il serait temps que nous arrêtions de le subir.

Une nouvelle fois, un énorme merci à notre équipe dirigeante, celle que vous avez élue, que vous connaissez, que je ne citerai pas, avec ses piliers unis par l’engagement bénévole, la passion et la parole donnée, le respect, la complicité et la bonne humeur malgré « mes mauvaises blagues », ainsi qu’à notre pauvre agent de développement, Maxence VAUDELIN, pour lequel l’intensité du travail fourni, même lorsqu’obligé de se soumettre aux joies multiples et variées du chômage partiel. Sacré engagement sur tous les postes de gestion de la structure toujours avec modestie, discrétion, pertinence et humour.

Et si vous le pouvez, continuez à penser à nos chers potes, Max KRAUTH, et Bernard TAVANTI. Eux-aussi nous enjoignent de continuer ce combat de résistance et non de résilience. Je les embrasse là-haut !

La mutualisation des moyens continue. Depuis le don d’un minibus Mercedes par une société privée, afin de rogner sur tous nos postes de dépenses, des déplacements à la nourriture « bio » des officiels ou des (rares cette année) réunions du Comité Directeur, ATHLE06 veut poursuivre et amplifier la mise en place d’un nouveau comité d’athlétisme, épousant les évolutions sociologiques, suivant la nécessité d’obtention des différents labels cohérents avec ladite évolution jusqu’à devenir une véritable « Terre de Jeux » à l’instar de la mise sur pied d’un véritable pôle du développement durable et des solidarités, ainsi que d’un pôle running, santé et tourisme. 

Il en est de même pour nos postes de dépenses de récompenses grâce à des partenaires français et chinois. Et le label « Agenda 21, développement durable, le Sport s’engage® » obtenu pour l’intégralité de nos actions est une reconnaissance unique dont nous devons nous réjouir.

L’impact économique de la vie associative quantifié dans le temps, comme j’ai pu le faire inscrire dans les avis du C.E.S.E.R. ou du Fonds Régional pour le Développement de la Vie Associative (F.R.D.V.A.) devient incontournable. Le poids du mouvement olympique ainsi que nos deux Présidents, Hervé LIBERMAN et Philippe MANASSERO, aura été d’un immense secours.

Il en va de même pour l’égalité des chances, la cohésion sociale ou encore la place du français.

ATHLE06 a ainsi abondé à la collecte aux profits des sinistrés de l’arrière-pays, et même participé par trois fois aux dons de vêtements chauds, nourritures aux côtés de l’Action Humanitaire du Pays de Grasse, du C.R.S.U. de notre ami Philippe GARS, ou de la plateforme solidaire de Marseille Nord.

Cela s’imposait pour ne pas être inactifs malgré les rares compétitions décalées de l’été que nous avons tenu à organiser pour éviter les trop grandes prises de risques juridiques des clubs pour lesquels les multiples feuilles de route étatiques se seront avérées déroutâtes… Et cela continue.

Sur le terrain, nous représentons l’athlétisme dans toutes les sphères administratives, dirigeantes voire politiques. Il était temps ! Malgré ses soucis de santé, je voudrais que vous analysiez la chance que nous avons de pouvoir encore et toujours compter sur mon vieux complice Michel MASSEGLIA. Je m’agenouille devant lui et il comprendra cette énième mauvaise blague après 40 ans de chemin commun.

La Caravane du Sport, le Sport au Féminin, Sentez-vous Sport, le 10ème anniversaire de l’Association Francophone des Académies Olympiques, le futur Colloque International Pierre de Coubertin que nous organiserons avec mon ami Bernard MACCARIO, représentent de belles opérations à l’initiative de nos organes olympiques nationaux, régionaux et départementaux de tutelle, qui témoignent de la dimension sociale et solidaire puissante de notre discipline, de son poids légitime… et légitimé à nouveau. Et là encore, nous avons su sauter sur les rares fenêtres de tir autorisées par notre administration frileuse et inféodée à des principes de précaution aberrants.

Je vous le redis, ATHLE06, plus encore en 2021 prouvera chaque jour davantage sa nécessité, son poids tactique et politique au sens le plus noble, sa dimension administrative juridique vitale.  Notre place, nôtre rôle (notre responsabilité essentielle statutaire) de partenaire de négociations pour des échanges constructifs, positifs et de proximité, sans pour autant oublier nos contraintes de vie quotidienne et nos impératifs nous obligera encore à défendre des intérêts mis à mal sur une année de marasmes administratifs millésime 2020. Et avec la « refonte » consternante des D.D.  et D.R.J.S.C.S. sous d’autres vocables propres à l’Éducation Nationale, soucieuse d’affirmer son pouvoir à l’ex-Ministère des Sports.

Le sport cause nationale ? Pas en France, où les discours théâtraux se succèdent dans un politiquement correct suicidaire dans la perspective de 2024.

Les états d’âme dépassés, les projets sur le long terme se préparent cette année celle du monde d’après. Mes expériences africaines ou indiennes m’ont enseigné une résilience d’attaque, pas le repli sauce « catenaccio ».  

Pour finir, on prend les mêmes et on recommence : remercions cette année encore, Madame Claudine ROSCIAN ainsi que Monsieur Daniel LEMONNIER qui, grâce à la convention SKEMA-C.R.O.S. auront résolu nos demandes de documents, d’affiches, de brochures et autres flèches en imprimerie, pour ATHLE06, la Commission Running 06, le C.D.O.S. 06, le C.R.O.S. Sud, nos amis Pascal OLMETA, les dessinateurs KRISTIAN et Jean-Jacques BELTRAMO, Claude SANTINI, Luc ABALO, Jacky CHARPENTIER ou VACO ce génie mauricien de la peinture que j’ai enfin pu rencontrer, qui nous a fait parvenir 3 dessins originaux pour 2024, en nous soutenant ces années à venir, sans oublier l’A.F.A.O. et le Cercle Français Pierre de Coubertin.

Nous demeurons avec joie, optimisme et certitude, enthousiasme au sens étymologique, le garant territorial incontournable des multiples valeurs de notre sport olympique, de ses rites, et avons la certitude de terminer notre « chantier de mise en conformité » lors de cette mandature, en restant auprès des clubs pour stabiliser les effectifs licenciés ainsi que leurs structures mises à mal, avec en particulier, la mise en place d’un fonds de solidarité.

Toute mon amitié et mon affectueux respect pour notre longue histoire familiale commune avec un énorme M… vous toutes et tous dans vos engagements bénévoles respectifs.

Ivan COSTE MANIÈRE
Président

Mot du président, assemblée générale ordinaire 2020 du 27 mars 2021.